Il était face à la presse hier, ce pour expliquer pourquoi il n’a pu tenir sa grève prévue lundi.

Me Rutnah a expliqué qu’il n’a pas eu de permissions de la municipalité de Port-Louis ni de la cathédrale St-Louis.

Toutefois, il envisage d’autres actions de protestations dans les jours à venir.

Rappelons que l’avocat voulait tenir cette grève de la faim car il voulait que ceux impliqués dans l’affaire de brutalité policière alléguée soient arrêtés.

Article précédentBudget 2022-2023 : ‘C’est un budget clientéliste avec un intérêt très précis de vous acheter, il faut faire très attention’, réagit Jack Bizlall
Article suivantExercice budgétaire : « les mesures abordées sont palliatives, les Mauriciens vont se retrouver dans une situation pire qu’avant », avertit Xavier Duval