L’avocat devait débuter sa grève de la faim hier. Il avait annoncé la tenue de cette grève, car il voulait que ceux impliqués dans l’affaire de brutalité policière alléguée soient arrêtés.

Face à la presse ce matin, Me Rutnah a expliqué qu’il n’a pas eu l’aval de la municipalité de Port-Louis.

Par ailleurs il avait entamé des démarches pour la tenue de sa grève dans l’enceinte de la Cathédrale Saint-Louis, en vain.

Article précédentÉducation : Un SAJ National Scholarship Scheme
Article suivantPrésentation du budget 2022-2023 : « Un budget axé sur la classe moyenne et ceux au bas de l’échelle » affirme Reaz Chuttoo