PHOTO D'ILLUSTRATION

Dans sa plainte au poste de police d’Abercrombie hier, la sœur de la victime raconte qu’elle est allée rendre visite à son frère dans la matinée. Ne le voyant pas répondre, elle a sollicité l’aide de son gendre et de son neveu pour forcer la porte.

Ils ont retrouvé Marguetson Legentil, 63 ans, étendu par terre, avec un tuyau d’arrosage autour du cou.

Elle a déclaré que durant la nuit, elle a aperçu des individus lancer des pierres sur la maison de son frère avant de prendre la fuite. Quelques minutes plus tard, elle a entendu du bruit provenant du domicile en question mais n’y a pas prêté attention.

L’autopsie a conclu à un homicide. Le décès a été attribué à la strangulation.

Quelques heures plus tard, la police a procédé à l’arrestation d’un jeune de 19 ans. Il s’agit d’un habitant de la région. Il a été placé en détention.

Article précédentBruneau Laurette au Central CID ce matin : « Mo détenir bane informations ki ena enn lien entre la mort Kistnen et la mort Fakhoo », dit-il
Article suivantJournée mondiale des océans : « Notre zone économique exclusive pourrait être notre espoir dans la construction de notre résilience », soutient Vassen Kauppaymuthoo.