La hausse des carburants a un impact sur divers secteurs. Paul Berenger se dit d’ailleurs choqué que le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, n’en ait pas fait mention durant sa présentation budgétaire.

Il précise qu’avec la dépréciation de la roupie les efforts pour soulager la population, vont être engloutis par l’inflation.

Il fait aussi ressortir que plusieurs annonces faites lors de ce budget laissent planer le flou. Il cite par exemple l’abolition de la taxe municipale qui dit-il, aidait à faire tourner les mairies.

Article précédentPrix des carburants : Shakeel Mohamed déplore qu’aucune mesure n’ait été annoncée pour une baisse des prix
Article suivantBudget 2022/2023 : Ce budget ne fait mention d’aucune, sur le développement économique, estime Nando Bodha