sécurité alimentaire
sécurité alimentaire

Maurice importe de la nourriture à hauteur de Rs 37 milliards par an. Afin de réduire notre indépendance sur l’importation et d’éviter une rupture dans la fourniture de certains produits, en raison de la situation entre la Russie et l’Ukraine, l’autosuffisance alimentaire est devenue primordiale.

Afin de booster la production de fruits et légumes, un grant de 50%, jusqu’à Rs 500 000, sera accordé à l’acquisition d’un sheltered farm pour l’agriculture hydroponique.

La subvention sur l’achat de semences d’oignon, de pommes de terre, d’ail et de haricots de l’Agricultural Marketing Board passe de 50 à 75%.

Un prix minimum d’achat est aussi instauré pour les planteurs. Il sera de Rs 33 000 pour la tonne d’oignon, Rs 38 000 pour la tonne de pomme de terre et Rs 50 000 pour la tonne d’haricots.

La Banque de Développement va investir dans unagro-processingplant à Henrietta et dans un fruit processing cluster à Rivière du Rempart. Les deux projets coûteront Rs 200 millions chacun.

La Tea Allowance pour les planteurs va augmenter de 50 sous. Elle était de Re 1,50 le kilo.

Afin de booster la production du miel, les apiculteurs recevront Rs 500 par reine à condition qu’il y ait un maximum de 10 reines.

Rs 75 millions seront mises à la disposition des planteurs comme subventions pour couvrir 50% des frais de fertilisants.

Par ailleurs, une subvention de 75% sera fournie pour l’achat de fertilisants bio.

En ce qui concerne l’industrie cannière, les planteurs continueront à bénéficier de Rs 25 000 par tonne de canne pour ceux produisant moins de 60 tonnes de sucre.

Afin d’encourager l’élevage, la DBM va investir Rs 200 millions dans cinq livestock zones.

Quatre sites ont aussi été identifiés pour l’aquaculture… afin d’encourager l’élevage de poissons.

La bad weather allowance augmente aussi deRs 100. Elle passe de Rs 475 à Rs 575.

Enfin, 500 nouvelles cartes seront émises aux pêcheurs.

Article précédentPour l’année financière 2022-2023 : Padayachy annonce des dépenses de Rs 172,9 milliards, des revenus de Rs 150 milliards et un déficit budgétaire de 4% du PIB
Article suivantBudget 2022-2023 : Les prix des carburants restent inchangés