L’ancien chairman de la SBM et ancien directeur de la Commonwealth Development Corporation dit s’attendre à plusieurs effets d’annonce lors du Budget. Cependant, il craint que le gouvernement n’ait encore une fois recours à l’emprunt. Il affirme que le pays a beaucoup de dettes et de lignes de crédit.

Contre la flambée des prix, Rajah Ramdaursingh propose que le gouvernement s’attaque à la marge de profits. Pour lui, à problème inédit, mesures inédites.

Reported by: Micheal Jean Louis

Edited by :Jugernauth Raj

Posted by : Caroline Duvergé

Article précédentTorture policière : Les Avengers réclament l’institution d’une commission présidentielle
Article suivantBudget 2022-2023 : Une baisse du prix des denrées alimentaires et du prix des carburants est parmi les priorités des Mauriciens…