Renganaden Padayachy

L’année financière 2021-2022 tire à sa fin dans quelques jours. Toutefois, plusieurs mesures annoncées dans le dernier budget de Renganaden Padayachy n’ont pas été concrétisées jusque-là.

Renganaden Padayachy avait annoncé en grand pompe le lancement d’une industrie pharmaceutique à Maurice. Le pays allait pouvoir, disait-il, produire des médicaments ainsi que des vaccins, notamment ceux contre la Covid-19. Or, ce projet n’a jusqu’ici pas encore décollé.

Autre mesure : la construction de 12 000 maisons sociales sur trois ans. Ce projet peine toujours à voir le jour.

Renganaden Padayachy avait annoncé lors de son dernier grand oral l’institution d’une Financial Crime Commission pour lutter contre les crimes financiers. Mais jusqu’ici, cette institution n’a toujours pas vu le jour.

Afin d’assurer la sécurité alimentaire du pays, un National Agri Food Development Programme avait été énoncé l’année dernière. Cependant, la situation a empiré cette année avec l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Ce projet n’a toujours pas démarré.

Un rebranding de la destination Maurice se fait toujours attendre. Cet exercice devait se faire avant la réouverture des frontières. Mais, il a accusé du retard.

La roupie numérique devait aussi voir le jour durant l’année financière 2021-2022. Le projet est certes en cours mais il ne sera pas concrétisé durant cette année financière.

 

 

 

 

Article précédentBrutalité policière : Ravi Rutnah à la recherche d’un endroit pour tenir sa grève de la faim
Article suivantUne éventuelle hausse de la pension de vieillesse sera-t-elle viable : ‘Il faut faire très attention, la situation économique mauricienne n’est pas bonne !’ dit Pierre Dinan