Les vidéos de torture par des policiers ont déjà été répercutées par les médias internationaux et ont grandement nui à l’image de Maurice sur la scène internationale.

L’expert en droit constitutionnel, Rajen Narsinghen, affirme que Maurice est signataire de plusieurs conventions internationales sur les droits humains. Avec ces vidéos qui ont fait surface, avance-t-il, Maurice s’expose à des sanctions internationales.

Rajen Narsinghen cite l’exemple du Sri Lanka et demande au gouvernement de se ressaisir pour que le pays ne soit pas sanctionné.

Article précédentRodrigues : Le GM s’ingère-t-il un peu trop dans les affaires du nouveau gouvernement régional ?
Article suivantVidéos de torture : Me. Ravi Rutnah entamera une grève de la faim ce lundi si tous les policiers impliqués ne sont pas arrêtés