Le département de la santé du Kerala a évalué la situation et a déclaré que des mesures de précaution ont été prises car le norovirus se propage par l’eau et les aliments contaminés.
Après la contamination de deux enfants, le ministre de la Santé du Kerala a exhorté le public à maintenir l’hygiène. Le norovirus peut se propager par des aliments et de l’eau contaminés.
Thiruvananthapuram: Le gouvernement du Kerala a déclaré dimanche qu’une infection à norovirus, similaire au rotavirus provoquant la diarrhée, avait été confirmée chez deux enfants résidant près d’ici. Le Département de la santé a évalué la situation et a déclaré que des mesures de précaution ont été prises car le virus se propage par l’eau et les aliments contaminés.
La ministre de la Santé de l’Inde, Veena George, a déclaré que la maladie était très contagieuse et a exhorté les gens à maintenir l’hygiène.
“Une infection à norovirus a été détectée chez deux enfants et leur état de santé est stable. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour le moment mais chacun doit rester prudent et maintenir la propreté”, a déclaré la ministre.
L’infection a été détectée après que des échantillons d’étudiants qui se sont plaints d’intoxication alimentaire ont été testés dans un laboratoire gouvernemental.
Les responsables soupçonnent que l’intoxication alimentaire a eu lieu après que les élèves aient pris leurs repas de midi à l’école.
Le ministre a déclaré que le norovirus peut être guéri et empêché de se propager.
Le norovirus peut être transmis par des aliments, de l’eau et des surfaces contaminés par des cas de vomissements et/ou de diarrhée, de maux de tête et de courbatures, a indiqué le ministère de la Santé. Dans les cas extrêmes, une perte de liquides se produit et cela pourrait entraîner une déshydratation, a-t-il déclaré tout en exhortant les gens à suivre des précautions telles que se laver les mains à plusieurs reprises avec du savon après avoir utilisé les toilettes.

Article précédentTorture policière : les Mauriciens en Suisse prévoient une manifestation devant l’ONU
Article suivantÀ J-1 de la présentation du budget : Quelle est la marge de manœuvre de Renganaden Padayachy ?