Krishna Seetul
Krishna Seetul

Il était accompagné de son homme de loi, Me Anoop Goodary.

L’affaire remonte à 2020. Krishna Seetul avait été arrêté pour une histoire de vol.

Il affirme que des officiers de la CID de Terre-Rouge l’ont brutalisé et torturé.

Article précédentMeurtre de Soopramanien Kistnen : Bruneau Laurette annonce la mise en ligne ce lundi d’une nouvelle vidéo contenant d’autres « révélations »
Article suivantAllégations de brutalité et torture contre la police : « Zot inn kas mo 2 lipie… 4 mois mo lor sez roulant », raconte Krishna Seetul