Il a porté plainte au CCID ce lundi contre des officiers de la CID de Terre-Rouge pour brutalité et torture. Krishna Seetul a été arrêté en 2020 pour une histoire de vol.

Il affirme avoir été brutalisé et torturé par des officiers de la CID de Terre-Rouge. L’avocat Anoop Goodary explique que Krishna Seetul a porté plainte une première fois. 6 noms ont été cités dans cette affaire mais jusqu’ici, il n’y a eu aucune arrestation.

Krishna Seetul dit avoir été torturé à l’aide de taser dans les parties intimes et battu à coups de tuyaux. Il soutient que du piment aurait été appliqué sur ses blessures. Il affirme aussi avoir eu les deux jambes fracturées. Il a dû passer plusieurs jours à l’hôpital.

Article précédentAux Casernes centrales ce lundi : Krishna Seetul porte plainte pour brutalité et torture policières
Article suivantBrutalité et torture policières : « Avec l’abolition de la charge provisoire, une nouvelle culture de la retenue sera la norme », affirme Me Satyajit Boolell qui demande la Police and Criminal Justice Act