Il ne s’agissait pas de paroles en l’air, affirme l’homme de loi. Ravi Rutnah se dit plus motivé que jamais. Il avait menacé d’entamer une grève de la faim si tous les policiers impliqués dans les vidéos de torture n’étaient pas arrêtés le plus rapidement possible.

Il affirme qu’il compte démarrer son action de grève dès que le Diocèse de Port-Louis lui aura donné l’autorisation d’utiliser le parvis de la Cathédrale St-Louis. Ravi Rutnah n’est pas satisfait des mesures prises jusqu’ici par la police concernant les policiers impliqués dans les vidéos montrant des actes de torture qui circulent sur les réseaux sociaux.

Reported by: Marc Pierre

Edited by : Michael Jean Louis

Posted by : Caroline Duvergé

Article précédentBudget 2021-2022 : Judex Rampaul déplore certaines mesures annoncées mais « pas mises en œuvre »
Article suivantMeurtre de Soopramanien Kistnen : Bruneau Laurette annonce la mise en ligne ce lundi d’une nouvelle vidéo contenant d’autres « révélations »