Ashok Subron, porte-parole de Rezistans ek Alternativ, a évoqué en conférence de presse hier la relation qu’il qualifie de malsaine entre la force policière et le parti au pouvoir. Il a critiqué la réaction du Premier ministre face aux problèmes auxquels le pays est confronté.

Rezistans ek Alternativ suggère quelques changements dans la manière de traiter les plaintes.

Reported by: Sabine Lourde
Edited by:
Michael Jean Louis
Posted by: Jessila Limbeea

Article précédentVariole du singe : Aucun cas à Maurice
Article suivantSituation économique : ‘bane dimun ki pli vulnerab, ki pli pov, c’est zot ki pou trouv zot en face pli gran difficulter’, lance Pravind Jugnauth