Rafael Nadal a remporté ce dimanche la finale de Roland-Garros face à Casper Ruud en trois sets (6-3, 6-3, 6-0). Roi incontesté de la Porte d’Auteuil, il a soulevé sa 14e Coupe des Mousquetaires.
Rafael Nadal a continué d’écrire la légende de l’Open de France. Face à Casper Ruud, il ne lui a fallu que trois sets pour soulever une nouvelle fois la Coupe des Mousquetaires – sa 22e victoire en Grand Chelem, un record absolu.
Pour sa première finale de Grand Chelem, Casper Ruud a le trac. Normal quand on affronte une de ses idoles – dont le Norvégien avait vu depuis les tribunes son huitième sacre. Depuis, Rafael Nadal a disputé cinq finales supplémentaires sur le court Philippe-Chatrier, toutes remportées. Il fait parler son expérience et en profite, s’adjugeant très rapidement le premier jeu, en un peu plus de quatre minutes. Le roi de la terre battue fait le break dans la foulée.
Le Norvégien n’est cependant pas en finale pour faire de la figuration. Il trouve rapidement ses marques et debreake sur le jeu suivant. Mais, alors que Casper Ruud s’offre deux balles d’égalisation, Rafael Nadal ne s’avoue pas vaincu. Il les efface une par une avant de prendre le jeu de service de son adversaire (3-1).
Un set, puis deux, puis trois…
Derrière, le “taureau de Manacor” déroule et enlève le set (6-3), même si Casper Ruud se montre peu à peu davantage menaçant en multipliant les montées au filet.
“Je ferai tout mon possible… comme ont fait les treize autres avant moi”, avait promis Casper Ruud avant le match.

Article précédentViol collectif à Hyderabad : le fils du ministre Mohammed Mahmood Ali blanchi par la police
Article suivant780 cas de variole du singe en trois semaines indique l’OMS