Photo d'illustration
Photo d'illustration

À Mahébourg, le corps sans vie d’une jeune femme de 18 ans a été retrouvé par son père jeudi après-midi. Elle a commis l’irréparable dans sa chambre en utilisant une corde qu’elle a attachée à une fenêtre. Le corps a été transporté à l’hôpital Victoria, Candos, par le père. L’autopsie a attribué le décès à une asphyxie due à la pendaison.

Jeudi toujours, à Palmar, ce sont des policiers qui ont découvert le corps d’une jeune femme de 27 ans. Elle a utilisé le même procédé que l’habitante de Mahébourg. Le corps a été transporté à la morgue de l’hôpital Dr Bruno Cheong. L’autopsie a attribué le décès à une asphyxie due à la pendaison. La victime suivait un traitement à l’hôpital psychiatrique Brown Sequard. Elle a fait plusieurs tentatives de suicide dans le passé.

Ce matin à Belle Vue Maurel, aux petites heures, le corps d’un homme de 55 ans a été retrouvé par des policiers. L’homme se serait donné la mort à l’arrière de son domicile. Il a utilisé un fil électrique.

Son corps a été transporté à la morgue de l’hôpital SSR à Pamplemousses où l’autopsie sera pratiquée.

Reported by : Stephane Douce
Edited by : Michael Jean Louis
Posted by : Sanju Baboolall

Article précédentActes de barbarie perpétrés par des policiers : Rama Valayen demande à ce que la loi soit amendée, pour que les tortionnaires puissent être poursuivis
Article suivantÀ Moka : Sunil Jang, 59 ans, porté manquant depuis hier