Les langues se délient depuis la parution des vidéos montrant des actes de torture par des policiers de la CID de Terre-Rouge. Un policier qui était posté à cette unité a dénoncé ses ex-collègues sous le couvert de l’anonymat chez nos confrères de l’express alors que dans un entretien exclusif à Top FM, Rina Dussoruth a raconté comment les actes de brutalités et de persécutions répétitives avaient forcé son époux, Ravin Dussoruth, un bijoutier, à se suicider en 2012. En voyant ces vidéos où apparaissent des officiers de la CID de Terre-Rouge, elle a décidé de briser le silence.

Hier, un développement important est intervenu. Un des officiers, le constable Begue, qui a été depuis samedi dernier transféré à la SMF, a fait une déclaration à la police par mesure de précaution ,dans laquelle il affirme détenir des informations indiquant qu’il serait piégé par une équipe de l’ADSU qui viendrait planter de la drogue chez lui et dans sa voiture.

Bruneau Laurette a tenu à lancer un appel au constable Begue et à deux autres policiers ayant servi au sein de la CID de Terre-Rouge pour qu’ils déballent tout ce qui se passe au sein de cette unité.

Reported by: Murvind Beetun

Edited by : Jugernauth Raj

Posted by : Caroline Duvergé

Article précédentActes de torture par des policiers, portant atteinte à la dignité humaine et manque de respect envers notre hymne national : d’autres vidéos mises en circulation , une réaction du Commissaire de police et du Premier ministre attendue
Article suivantVidéos de torture : Ravi Rutnah écrit à la cheffe juge demandant le renvoi de tous ses cas en cour à partir du 6 juin, l’homme de loi sera en grève de faim si tous les policiers impliqués ne sont pas arrêtés