Dans une lettre adressée au commissaire de police, Devarajen Kanaksabee, porte-parole du Tamil Council, dit avoir pris connaissance de plusieurs vidéos montrant des scènes de brutalité policière sur les réseaux sociaux.

Dans l’une d’elles, ajoute-t-il, on voit un suspect être forcé de réciter une chanson religieuse. Le Tamil Council juge cette scène humiliante. L’association réclame une rencontre avec le commissaire de police Anil Kumar Dip. Faute de quoi, prévient Devarajen Kanaksabee, il va organiser un mouvement de protestation devant les Casernes centrales et le Parlement.

Reported by : Haarisah Peerallee
Edited by : Michael Jean Louis
Posted by : Sanju Baboolall

Article précédentDécès de sir Anerood Jugnauth : retour sur son parcours
Article suivantAffaire Molnupiravir : le Principal Pharmacist Brijendrasingh Naeck autorisé à consulter ses dépositions