Les cours du pétrole ont repris leur hausse depuis hier, malgré une annonce d’OPEC+ (Arabie saoudite et Émirats arabes compris) d’augmenter leur production par 648 000 barils par jour. Le Brent a été augmenté de 2 dollars, car on estime que la hausse de production ne compensera pas la perte de production du pétrole russe.
Le baril de Brent de la mer du nord pour livraison en août, dont c’est le premier jour d’utilisation comme contrat de référence, prenait dans la matinée 1,50% à 117,33 dollars. Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison en juillet grimpait de 1,47% à 116,35 dollars. L’accord sur un embargo de l’Union européenne sur le pétrole russe, décroché dans la nuit de lundi à mardi après des semaines de blocage de la Hongrie, fait craindre une pénurie estivale de carburant et un resserrement de l’offre de brut, dans un marché déjà tendu, affirment des analystes.

Article précédentDeepika Padukone parmi les femmes portant les meilleures tenues du festival du film 2022
Article suivantLes grands titres de Top Fm de ce vendredi 03 juin 2022