L’observateur économique s’est montré très perplexe quant à la décision du gouvernement de prendre de l’argent de la Banque de Maurice pour financer les derniers budgets.

Il rappelle aussi que des fonds ont été puisés de divers corps paraétatiques, dont la State Trading Corporation et le Central ElectricityBoard pour assurer les dépenses du gouvernement.

Rajah Ramdaursingh explique que c’est la raison pour laquelle la STC se retrouve dans une situation où elle est forcée de passer chaque hausse des prix des carburants à la population.

Rajah Ramdaursinghdit espérer que le gouvernement ne touchera pas au Fonds national de pension pour le prochain budget.

Reported by: Namrata Deelchand

Edited by : Michael Jean Louis  Vishwani  Jugernauth Raj

Posted by : Caroline Duvergé

Article précédentDébut de la saison des courses : ‘décider hier pou galouper demain’, déplore Patrick Merven qui affirme que les chevaux ne sont pas prêts
Article suivantCourses hippiques : boycott de la première journée par Soon Gujadhur qui rentre au pays ce vendredi, une fermeture de l’écurie Gujadhur pas à exclure !