Le Conseil des Religions s’est exprimé ce jeudi à travers un communiqué concernant les vidéos sur les cas de brutalité policière allégués, qui circulent depuis samedi sur les réseaux sociaux.
Selon cette instance il s’agit d’une « dérive sérieuse » et, elle souligne que  « la torture, qu’elle soit psychologique ou physique, est à rejeter et à condamner, parce que  totalement incompatible avec les valeurs des religions et le message des Textes Sacrés ».
Ainsi, le Conseil des religions dit souhaiter que les cas allégués de brutalité policière ou de torture soit référé à une commission indépendante. Il demande la transparence dans cette enquête, afin de maintenir la confiance et préserver la cohésion sociale, indispensable pour le mieux-être de notre République.

Article précédentOrganisation des courses : ‘il y a un agenda bien planifié par le MSM et la Kwizinn contre le MTC, pareil kuma inn fini BAI’, martèle Rajesh Bhagwan
Article suivantBrutalité policière alléguée : « Pas akoz pena enn Police and Criminal Evidence Bill ki veut dire ki torture autoriser dans Maurice », s’insurge Maneesh Gobin