L’Attorney General a pris position sur les trois vidéos montrant trois personnes subissant des sévices. Dans une déclaration à la presse, il dit condamner ces actes et rappelle que la torture est interdite par la Constitution.
Maneesh Gobin a toutefois demandé à ne pas faire d’amalgame entre un éventuel Police and Criminal Evidence Bill et la torture.

Article précédentVidéos choquantes de torture par des policiers: Le Conseil des Religions « profondément choqué », dénonce une dérive sérieuse
Article suivantDans une precautionary measure : Un policier dit avoir eu vent que des policiers veulent le piéger avec de la drogue