Ce représentant de l’ONG Youth for Human Rights International Maurice s’est rendu aux Casernes centrales ce mercredi. Il a consigné quatre dépositions qui, selon lui, avaient déjà été enregistrées auprès de l’Independent Police Complaints Commissionen 2020.

Elles concernent des vidéos dans lesquelles on peut voir des policiers exercer des sévices sur des victimes. Manishwar Sharma Purmanund soutient que les autorités avaient été alertées sur des actes de torture dans les postes de police mais qu’il n’y a pas eu de suite.

Manishwar Sharma Purmanundaffirme que, selon les officiers du Central CID, l’enquête se poursuit au niveau de l’IPCC. Il se demande néanmoins pourquoi il n’y a eu aucune retombée depuis 2 ans.

Article précédentJournée mondiale du lait
Article suivantÀ Goodlands : des bijoux et de l’argent emportés du domicile d’un homme de 66 ans