Dans exactement une semaine, les yeux seront tournés vers l’Assemblée nationale. En effet, le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, va présenter son troisième budget… Un exercice qui se déroulera dans un contexte particulièrement difficile avec la pandémie de la Covid-19, mais aussi l’invasion de l’Ukraine par la Russie. D’ailleurs, le Premier ministre lui-même a dit que les fonds sont limités dans les caisses de l’État.

L’économiste Rajeev Hasna est catégorique. Prendre de l’argent de la Banque de Maurice et l’injecter dans l’économie est un zero-sumgame. C’est ce qui explique une dépréciation de la roupie et une inflation à double chiffre dit-il.

Ce qui fait dit-il, la roupie mauricienne n’a plus de valeur comparée à d’autres devises.

Article précédentArrestations de trois officiers après sa plainte pour torture alléguée : « Je suis heureux que la police soit en train de faire son boulot », affirme Christopher Pierre Louis
Article suivantVidéos choquantes de torture : Le MMM s’aligne sur la position du Bar Council, et réclame une Commission d’enquête ; le risque de Cover-up existe, avise Reza Uteem