L’ancien ministre et observateur politique estime que sans une synergie entre les formations qui ne sont pas représentées au Parlement, la prochaine joute électorale se jouera entre le gouvernement et les partis composant l’opposition parlementaire. Dharam Gokhool intervenait, dans l’émission Zoom Extra, sur le possible impact que les forces de l’opposition extraparlementaire, qui sont les plus dynamiques dans la contestation de la politique du gouvernement, pourront avoir aux prochaines élections.
Il est interrogé par Michael Jean Louis…

Pour Dharam Gokhool, notre système électoral joue contre les forces de l’opposition extraparlementaire, notamment en l’absence d’une dose de représentation proportionnelle.

Article précédentVidéos choquantes de torture : ‘Rama Valayden a remis ces images à l’ancien Commissaire de police et le CCID’, révélation de taille de SanjeevTeeluckdharry dans Tempo la So
Article suivantVidéos choquantes de torture et de brutalité policières alléguées : « mo pou amene lot victime dans les jours avenir… », promet Bruneau Laurette