Vidéo en circulation de torture
Vidéo en circulation de torture

Peu après minuit, Jean Christopher Jessy Pierre Louis a consigné une déposition au poste de police de Piton. Cela après qu’il a pris connaissance des vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux. Il dit s’être reconnu dans l’une d’elles.

L’habitant de Goodlands relate que cette affaire remonte à trois ans de cela. Il avait été arrêté par une équipe de la CID de Terre Rouge pour une affaire de vol. Conduit au poste de police de Terre-Rouge, le trentenaire a été interrogé avant d’être agressé dit-il dans sa plainte.

Il affirme que les officiers l’ont ordonné de se mettre à nu pour le torturer avec un taser shocker électrique sur ses parties intimes. Il ajoute que les officiers l’ont forcé à plaider coupable pour le délit de vol. Dans un premier temps, Jean Christopher Jessy Pierre Louis dit avoir refusé d’obtempérer.

Mais pour éviter d’être agressé davantage, l’habitant de Goodlands a accepté de plaider coupable.

Le lendemain, le trentenaire dit qu’il a été présenté devant le tribunal de Rivière du Rempart où le main case a été logée contre lui.

Jugé coupable pour le délit de vol. Il a été acquitté d’une amende de Rs 10 000.

Cet habitant de Goodlands compte révéler d’autres détails au Central CID demain. La victime affirme qu’il peut identifier ses agresseurs. Il a aussi demandé l’assistance policière car il a peur des représailles.

Article précédentNépal : Un avion avec 22 passagers disparaît dans les montagnes
Article suivantBrutalité policière alléguée : « La constitution de Maurice garantie une protection à tout citoyen », déclare Shakeel Mohamed