Depuis hier, des vidéos circulent sur les réseaux sociaux démontrant des actes de tortures extrêmes qui auraient été proférés par des policiers. D’ailleurs, une plainte a également été consignée par une victime qui figure dans une des vidéos.
Sollicité pour une réaction, le Commissaire de police, Anil Kumar Dip affirme avoir pris connaissance des contenues des vidéos.
Il soutient qu’il ne va tolérer aucune forme de brutalité ou de torture dans la force policière.

D’autre part, Anil Kumar Dip se demande pourquoi ce n’est que maintenant que les vidéos ont été mises en circulation Il invite ainsi à celui qui a diffusé ces vidéos de venir avec des preuves.

Le Commissaire de police s’interroge aussi sur pourquoi les victimes n’ont pas dénoncé ces actes de tortures plus tôt.

Article précédentArrêté pour avoir tenu une manifestation le 22 avril dernier : Dominique Seedeeal évoque une tentative d’intimidation par la police à son égard
Article suivantExplosion des prix des carburants : ‘j’avais critiqué le contrat alloué à Betamax mais au moins Maurice avait son pétrolier, zot inn touye Betamax kuma BAI’, lance Paul Bérenger