L’enquête de la Commission Anti- Corruption sur  l’affaire St Louis prend une nouvelle tournure avec la visite de deux experts du National Cyber Crime Centre, une unité de la  force policière danoise, qui fait partie de la  Serious Crime Unit . Cette unité est elle spécialisée dans la recherche, l’acquisition, le traitement et l’analyse de données stockées sous forme numérique, dans le combat contre les crimes financiers et autres délits.

Les membres de cette instance  danoise se sont aussi mis à la disposition de l’ICAC, au-delà de cette collaboration, afin de partager leur connaissance et d’aider les officiers de la commission dans l’utilisation de nouveaux  outils électroniques, comme la Voice Analysis. Ces outils viennent consolider  les dossiers d’enquêtes et de poursuites, conformément  aux procédures.  Cet exercice a été rendu possible suite à la demande et l’aboutissement d’une entraide judiciaire ,sous la forme d’une Mutual Legal Assistance . Il est suivi d’un accord  signé entre la Commission anticorruption, et l’autorité danoise  formant une Joint Investigation Team.

Avec l’apport de cette expertise, la Commission a franchi une étape importante pour la suite de son enquête.

Reported by : Namrata Deelchand
Edited by : Vishwani
Posted by : Sanju Baboolall

Article précédentLes grands titres de Top Fm de ce samedi 28 mai
Article suivantÀ Chemin Grenier hier soir : ‘Metro Express Ltd est déjà en faillite avec des pertes de Rs 1,8 milliards’, révèle Roshi Bhadain qui dit détenir un document à cet effet