Face à la presse cet après-midi, le chef de file du Parti travailliste au Parlement a dressé un tableau sombre de l’économie mauricienne. Arvin Boolell a sévèrement critiqué le Premier ministre pour sa gestion. Il a évoqué plusieurs millions de roupies gaspillées. Arvin Boolell n’écarte pas une nouvelle dépréciation de la roupie.

Arvin Boolell a aussi parlé du secteur des services financiers. Il serait en péril, a-t-il déclaré. Selon lui, une épée de Damoclèsplane sur l’offshore mauricien… d’autant que la Banque de Maurice n’a plus de réserves.

Reported by: Marc Pierre
Edited by : Michael Jean Louis
Posted by : Sarveshwara Sunassee

Article précédentDe demain à mercredi : la température va chuter de 2 à 3 degrés
Article suivantNomination : Me Jean Gaël Basset va présider l’Independent Broadcasting Review Panel de l’IBA