C’était lors des débats sur le Supplementary Appropriation Bill 2021-2022. Le ministre de la santé a expliqué que son ministère avait écrit à la société pour qu’elle reprenne les comprimés. Toutefois, elle avait refusé. Mais son représentant légal a ensuite fait savoir que la firme est disposée à reprendre 500 000 comprimés.

Pour rappel, en décembre dernier, le ministère de la Santé avait fait l’acquisition d’un million de comprimés de Molnupiravir au coût de Rs 79 millions, soit Rs 79 un cachet.

Cela alors que quelques jours après, une autre firme a fourni le gouvernement en Molnupiravir à Rs 9 l’unité.

Ce qui a provoqué une grosse polémique. L’Icac a initié une enquête et le paiement a été mis en veilleuse.

Article précédentAtteinte d’une tumeur : La petite Anaya ,âgée de 6 mois a besoin de votre soutien
Article suivantParlement : ‘Le Premier ministre est-il au courant qu’il y a des malversations au sein du ministère de la Santé ?’ se demande Mahend Gungapersad