Palvishee Jeewon, fait partie des artistes qui  exposaient leurs œuvres d’art ,    au Salon de Mai 2022,  vendredi dernier.

Elle explique que deux heures avant le vernissage, son tableau ‘The rise of Women Power’ a été refusé par la direction.

Sauf qu’il s’agissait de sa toute première exposition au Salon de Mai, et elle voulait à tout prix que son œuvre  y soit exposée, explique Palvishee…

Avec quelques collègues, elle a alors décidé de cacher la partie qui fâche, avec une bande sur laquelle l’on peut lire « CENSORED » en rouge.

L’artiste explique qu’elle n’a jamais eu pour but de « provoquer » à travers  son travail, mais plutôt d’exprimer  la liberté, l’indépendance et le courage des femmes…

Nous avons voulu avoir les précisions de  la direction du MGI sur cette situation, nous attendons donc un retour des préposés de l’institution.

Article précédentVariole du singe : À ce stade pas de raison de s’affoler, estime Shameem Jaumdally
Article suivantDéclaration de l’inspecteur Coothen sur les photos démontrant une circulation fluide à la Place-d’Armes hier : « Nou’nn met enn ta foto ankor zordi dan Porlwi, kinou’nn pran lor so traffic watch « réagit Bruneau Laurette