National Land Transport Authority
National Land Transport Authority

Cette instance sera présidée par un homme de loi ayant au moins 5 années de pratique. Elle pourra initier et écouter toute procédure disciplinaire contre le titulaire d’une licence ou d’un permis émis par la NTLA. Elle fera, par la suite, des recommandations au Chief National Transport Commissioner pour la suspension ou révocation d’un permis. Elle pourra aussi recommander que le titulaire soit sanctionné d’un avertissement. Cela s’applique à Maurice et à Rodrigues.

Par ailleurs, le Conseil des ministres a donné son aval à la promulgation des règlements permettant le retour à l’année calendaire dans le domaine de l’éducation. Ainsi, la prochaine année scolaire démarrera en janvier 2023 et prendra fin en décembre de la même année.

Le Conseil des ministres a aussi approuvé la révision de la feuille de route 2030 sur les énergies renouvelables pour le secteur de l’électricité. Rappelons que le gouvernement veut atteindre 60 % d’énergies renouvelables dans le mix énergétique d’ici 2030, faire de l’industrie de l’énergie verte un nouveau pôle de croissance économique et abandonner progressivement l’utilisation du charbon.

Article précédentDeux frères siamois décrochent leur premier emploi, avec un salaire distinct
Article suivantEtats-Unis : une “capsule temporelle” de 134 ans découverte en Virginie