Les funérailles de la journaliste palestinienne de foi catholique auront lieu demain, vendredi, dans une église de Jérusalem, ville où elle avait grandi.
Les Palestiniens ont tenu à lui rendre hommage aujourd’hui. Une cérémonie officielle a eu lieu aujourd’hui à Ramallah en Cisjordanie, pour Shireen Abu Akleh, tuée par balle lors d’une opération de l’armée israélienne en Cisjordanie. L’événement s’est tenu au siège de l’Autorité palestinienne, en présence du président Mahmoud Abbas.
Son frère, Antoun Abu Akleh, est encore sous le choc de sa mort tragique.

“Pour tous les Palestiniens, Shireen était une sœur. Ce qui s’est passé aujourd’hui ne peut être passé sous silence. Le peuple palestinien se tient avec elle et avec nous, elle ne sera pas oubliée et est la plus grande preuve de la présence du peuple palestinien sur sa propre terre. Je remercie tout le monde et tous ceux qui nous ont aidé” explique-t-il.

Juste après sa mort, le Premier ministre israélien Naftali Bennett a suggéré qu’elle avait “probablement” été tuée par un tir de combattants palestiniens. Mais plus tard, Israël a affirmé ne pas écarter que la balle ait été tirée par ses propres soldats.
Source : Africa News

Article précédentPour éviter l’écroulement : Ranil Wickremesinghe prête serment comme Premier ministre du Sri Lanka
Article suivantLes astronomes ont enfin vu un trou noir géant au centre de la galaxie