Jean Raquel Jolicoeur

Cet habitant de Roche Bois, âgé de 26 ans, a été traduit devant la Bail and Remand Court hier. Il sera présenté devant la cour de district de Port-Louis ce mercredi où une accusation provisoire sous la Prevention of Terrorism Act sera logée contre lui. Pour rappel, lors de son interrogatoire, il a expliqué qu’il avait l’intention de faire exploser les Casernes centrales et le Parlement.

De la drogue d’une valeur marchande de Rs 10 millions, des explosifs, des munitions et une arme à feu ont été retrouvés au domicile de Jean Raquel Jolicoeur à Roche Bois hier, lors d’une opération montée par la police.

Longuement interrogé, il a expliqué aux policiers qu’il avait l’intention de faire exploser les Casernes centrales et le Parlement.

Lors de sa comparution devant la Bail and Remand Court hier matin, le suspect s’est plaint de façon d’agir de la police.

Selon lui, les policiers ont arraché les fils connectés aux caméras de surveillance de son domicile avant de procéder à son arrestation.

Il a aussi révélé qu’il a été transporté à la CID de Piton pour un prélèvement d’ADN.

Le magistrat Prashant Bissoon a alors ordonné à ce qu’une enquête soit initiée pour faire la lumière sur la manière dont s’est déroulée l’arrestation du suspect.

Il a aussi demandé que le suspect puisse porter plainte auprès de l’Independent Police Complaints Commission.

Jean Raquel Jolicoeur sera traduit devant le tribunal de Port ce mercredi pour sa mise en inculpation provisoire sous la Prevention of Terrorism Act.

Son homme de loi, SanjeevTeeluckdharry, compte donner une advance notice pour que l’affaire soit référée en cour suprême.

Dans une déclaration à Top Fm, il dit ne pas comprendre pourquoi son client a été placé incommunicado, c’est-à-dire sans accès à un homme de loi, pendant 36 heures.

Pour l’heure, Jean Raquel Jolicoeur est en détention au Vacoas Detention Centre.

Article précédentLes grands titres de Top FM de ce mercredi 04 mai 2022
Article suivantAgression mortelle : Lutcheemonay Chinarassen décède suite à des blessures cranio cérébrales