Le cardinal Maurice Piat
Le cardinal Maurice Piat

L’Évêque de Port-Louis a aussi rappelé que Jésus menait une vie humble. Ce qui gênait les autorités religieuses et politiques de l’époque qui l’ont fait arrêter et lui ont fait subir toutes sortes d’humiliations.

Le Cardinal Piat a, dans son message traditionnel à l’occasion de Pâques, souligné qu’aujourd’hui, plus que jamais, le Ressuscité demeure une lueur d’espérance au moment où nos vies sont bouleversées par la COVID-19. D’autant qu’en sus de la pandémie, nous voilà confrontés à une crise encore plus grave avec la guerre en Ukraine.

Il ajoute que, comme dans beaucoup de pays, Maurice subit les contrecoups de ces crises, qui impactent notre économie, font monter les prix et bouleversent les ménages.

Il rappelle aussi que toute sa vie durant, Jésus avait accordé une attention spéciale aux pauvres, aux malades et aux exclus de la société. Une vie humble qui gênait les autorités religieuses et politiques de l’époque. D’où son arrestation et sa crucifixion…comme un criminel.

Le cardinal Piat souligne aussi qu’avec les conséquences de la guerre en Ukraine, nous devons faire face à une crise économique et sociale majeure. Le Christ nous invite, dit-il, à lui faire confiance et à semer nous aussi tout autour de nous, l’amour gratuit.

Pour surmonter cette crise, il faut s’entraider, être solidaire et travailler ensemble pour le bien commun. Il y va de notre survie à tous, a souligné Maurice Piat.

 

Article précédentEn ce Samedi : La naissance du Dieu Hanuman célébrée
Article suivantMétéo : temps maussade pour ce weekend pascal