Dans leurs protestations en février dernier, les membres de la Pensioners  Grievance Movement ont déclaré qu’avec le coût élevé de la vie, ils font face à beaucoup de difficultés pour joindre les deux bout. La pension de Rs 9000 qu’ils reçoivent ne leur suffit pas pour faire face à cette inflation.

Ainsi, Vivek Pursun le porte-parole de la Pensioners Grievance Movement souligne que les personnes de plus de 60 ans sont celles qui vont très souvent à la pharmacie. Ainsi, ajouter un Rs 100 de plus sur les médicaments qui sont déjà très chers sera trop pour eux.

Didier Sooben le président de l’ONG Dis Moi souligne que ces Rs 100 sont l’argent des contribuables. Ainsi, l’autorité doit expliquer la raison de cette “professional fees”.

Article précédentUtilisation des cartes bancaires dans les stations-service : une rencontre prévue entre la banque de Maurice et la Petrol Retailers Association ce mardi
Article suivantSuite à un tollé : Le Pharmacy Council contraint de suspendre sa décision de permettre aux pharmaciens d’imposer des frais professionnels