Le torchon brûle toujours entre les collèges privés subventionnés et le ministère de l’Éducation. Le sujet était au cœur du Hardtalk sur Top Fm hier.  Pour rappel, le ministère allouait une somme à ces collèges pour qu’ils puissent opérer. Or, depuis quelque temps maintenant, le ministère est venu avec la Comprehensive Grant Formula.

Ce qui est au détriment des collèges privés selon leurs représentants.

Intervenant dans l’émission hier, le secrétaire permanent du ministère de l’Éducation, Mubarak Boodhun, explique que la nouvelle formule assure l’aspect d’accountability.

Jimmy Harmon,directeur adjoint Service diocésain de l’éducation catholique, lui donne la réplique.

Article précédentEn Angleterre : le ministre des Finances, Rishi Sunak, annonce des réductions d’impôt pour aider les Britanniques face à la cherté de la vie ; un exemple à suivre pour Maurice ?
Article suivantDette publique : ‘ Elle est bien plus que 101% de notre PIB !’ déplore le Dr Arvin Boolell