Le thème retenu cette année : « Eaux souterraines : rendre visible l’invisible».

Environ 71 % de notre planète est recouverte d’eau.

Les mers et les océans comptent pour 97%. Les 3% restants représentent l’eau douce, c’est-à-dire les rivières, lacs, eaux souterraines, glaciers…

A Maurice, explique l’ingénieur en environnement Vassen Kauppaymuthoo, les eaux souterraines sont très importantes car environ 70% de l’eau  que nous consommons proviennent de nappes souterraines…

De ce fait, elles doivent être protégées contre les risques de contaminations, avise  l’ingénieur en environnement.

Evoquant les inondations, elles ont aussi un aspect positif, souligne  Vassen Kauppaymuthoo, car elles aident à remplir les nappes  souterraines.

Article précédentRationnement de l’huile comestible : Les restaurateurs dans le flou quant à leur avenir
Article suivantNaissance de Linion Pep Morisien : « Nous sommes là pour apporter le changement », affirme Rama Valayden