Depuis vendredi, un consommateur n’a droit qu’à 2 litres de l’huile comestible. Une décision prise par le ministère du Commerce. Cela après que l’Égypte ait décidé de ne pas exporter l’huile qu’il produit pour les trois prochains mois. Maurice important ce produit principalement de l’Égypte craint une pénurie. D’où la décision de venir avec le rationnement.

Ce qui n’est évidemment pas au goût des consommateurs. Ils se sont exprimés dans l’émission Cozé Do Mo Pep hier.

Article précédentConséquences du réchauffement planétaire : Pravind Jugnauth réitère son appel en faveur de l’accès au financement international, aux pays les plus exposés
Article suivantDans le Nord : Un travailleur indépendant porte plainte pour tentative d’escroquerie contre un présumé inspecteur de l’ADSU