Après des enseignants et des parents d’élèves, c’est au tour du syndicat du personnel navigant d’Air Mauritius de se tourner vers la justice pour dire non à la vaccination obligatoire.

L’Air Mauritius Cabin Crew Association a logé une plainte dans laquelle ses représentants soutiennent que les restrictions visant les non vaccinés représentent une violation de leurs droits constitutionnels par l’État et le ministère de la Santé.

L’affaire a été appelée en cour suprême ce matin. Le syndicat était représenté par l’avocat Sanjeev Teeluckdharry, qui témoigne au micro de Diksha Jugun

Article précédentCovid-19: Se dirige-t-on vers un assouplissement des restrictions sanitaires ?
Article suivantMétéo : L’avis de fortes pluies étendu jusqu’à 10 heures demain