Les récentes grosses averses ont provoqué des inondations dans plusieurs régions et fait beaucoup de dégâts dans l’île. Qu’est-ce qui n’a pas marché ? Vassen Kauppaymuthu blâme le radar à Trou aux Cerfs, qui a coûté des millions de roupies. Il était censé, dit-il, donner des prévisions précises, détecter la formation de nuages et bien plus encore.

Vassen Kauppaymuthu souligne qu’après ces dernières inondations, on peut arriver à la conclusion que le radar ne fonctionne pas correctement. Ou alors, ajoute-t-il, l’appareil n’est pas utilisé correctement par la station de Vacoas.

Fabrice David a pour sa part demandé si le radar avait fait l’objet d’une entretien préventif depuis les trois dernières années et si les personnels de la météo ont reçu une formation sur l’utilisation du radar.

Deven, une victime de la montée des eaux dimanche, se demande pourquoi les autorités n’investissent-elles pas massivement dans la technologie.

Article précédentJournée mondiale des droits des consommateurs : les hausses des prix font grandir l’inquiétude parmi la population
Article suivantDécès de Karl Offman: ‘ Sa discipline lui a permis de surmonter les moments difficiles de sa vie !’ rappelle Maneesh Gobin