Le secrétaire général de l’Association des consommateurs de l’île Maurice était face à la presse ce matin. Jayen Chellum a déclaré que la police n’a pas accédé à sa demande pour organiser un rallye contre les prix élevés des carburants. L’événement devait avoir lieu le 19 mars.

Dans sa réponse, la police a listé les raisons de son refus. L’une est que l’ACIM n’a pas respecté les conditions imposées lors d’un rallye précédent. La présence de variants de la Covid-19 à Maurice est aussi évoquée, tout comme le fait qu’un rallye « perturbe la vie de la communauté ».

À cela, Jayen Chellum demande si le gouvernement ne perturbe pas la vie de la communauté avec ses nombreuses taxes sur les carburants.

Jayen Chellum annonce que l’ACIM va saisir la justice pour contester le refus de la police.

Contacté, l’inspecteur Shiva Coothen, du Police Press Office, n’a pas voulu commenter ce sujet.

Article précédentTourisme : 52 724 visiteurs ont foulé le sol mauricien en février 2022
Article suivantMétéo : L’avis de fortes pluies enlevé