Après avoir craint le pire, la famille Luchan peut enfin respirer. En effet, Comal Luchan, étudiant mauricien, qui se trouvait en Ukraine, a dû parcourir plusieurs kilomètres à pied et des heures en autobus en pleine invasion russe pour rejoindre la frontière polonaise. Après ce périple difficile et incertain, le jeune homme rentre enfin au pays ce dimanche matin.

À Top FM, son père, l’ASP Manoj Luchan, parle d’un grand soulagement et affirme qu’une accolade avec son fils est ce qu’il compte faire en premier.

L’ASP Luchan affirme que ces moments ont été particulièrement difficiles pour son épouse.

 

Article précédentEchec de l’opération Ganga : 700 indiens vont marcher vers la Russie
Article suivantPaiement des pensions : « Bann malere pe bizin atann ziska le 7 pou zot gagn zot ti lamone pansion » déplore Paul Bérenger