Photo d'illustration

L’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam et le DPP s’affronteront devant le tribunal ce vendredi. Rappelons qu’en novembre 2019, la cour intermédiaire avait radié les 23 accusations dont répondait l’ex Premier ministre dans l’affaire des coffres-forts. Toutefois, selon le Directeur des poursuites publiques Me SatyajitBoolell, les magistrats s’étaient trompés en considérant que les charges étaient imprécises.

Ainsi, après la contestation du DPP, les débats sdébuteront devant les juges Iqbal Maghooa et Renuka Devi Dabee en cour Suprême aujourd’hui.

Article précédentLa durée d’auto-isolement passe de 10 à 7 jours : “Je pense qu’il y a un ralentissement dans le système de service, c’est pourquoi le ministère de la Santé a réduit le nombre de jours”, souligne le Dr VasantraoGujadhur
Article suivantNaufrage de trois bateaux de pêche sur la côte Nord-ouest : « Maurice a décroché son certificat de hub d’amateurisme », affirme Alain Malherbe