L’économiste explique que le prix du baril sur le marché mondial est en hausse. Pour lui, la State Trading Corporation ne va pas pouvoir amortir cette hausse et devra la transférer aux consommateurs.

Article précédentÀ Grand Baie : Il débarque au domicile de son ex-petite amie et la kidnappe
Article suivantMétéo : des averses modérées et des orages isolés au rendez-vous ce lundi