À Petit Raffray, le corps sans vie d’un homme de 45 ans a été retrouvé par la police mardi après-midi. Il a commis l’irréparable à l’arrière de sa maison en utilisant une corde en nylon qu’il a attachée à une branche. Son corps a été transporté à l’hôpital Jeetoo où l’autopsie a attribué le décès à une asphyxie due à la pendaison.

Toujours dans l’après-midi de mardi, mais à Quartier Militaire, le corps d’une femme de 33 ans a été retrouvé par son amie à son domicile. Elle a commis l’irréparable sur le toit de sa maison. Sa dépouille a été transportée à l’hôpital Victoria, Candos, où l’autopsie sera pratiquée ce mercredi.

 

Article précédentBulletin prévision pour Maurice de ce vendredi 11 février 2022
Article suivantSituation au sein du MMM : ‘Des anciens contactent nos membres pour les pousser à démissionner avec des offres alléchantes à la clé’, soutient Ajay Gunness