Meurtre de Vanessa Lagesse
Meurtre de Vanessa Lagesse

Le ou les meurtriers de la styliste courent toujours. Développement de taille aux Assises hier. La représentante du bureau du DPP, Meenakshi Gayan-Jaulimsingh, a annoncé l’arrêt du procès contre Bernard Maigrot et l’institution d’une nouvelle enquête policière afin que l’homme d’affaires soit confronté aux nouvelles preuves scientifiques obtenues par la police. Le mystère plane toujours sur ce meurtre commis il y a 21 ans.

C’est le 10 mars 2001 que le corps sans vie de Vanessa Lagesse, 35 ans, est retrouvé dans la baignoire de sa villa à Grand Baie. Elle avait été agressée puis tuée. L’autopsie, pratiquée le Dr Satish Boolell, alors chef du médico-légal, attribue le décès à une dislocation et une fracture de la colonne vertébrale. C’est l’un des meurtres les plus médiatisés du pays.

La police procède à l’arrestation de son ex-amant, Bernard Maigrot, un mois plus tard. L’homme d’affaires passe aux aveux dans un premier temps. Mais en cour de Mapou, il revient sur sa confession et soutient avoir été brutalisé par la police.

L’enquête se poursuit. Le 28 novembre 2007, Bernard Maigrot est déferré aux assises. Le 2 juin 2008, le DPP d’alors, Gérard Angoh décide du non-lieu.

En 2011, de nouvelles preuves scientifiques font surface. Le DPP décide de rouvrir le dossier. Le 23 mai, Bernard Maigrot est de nouveau arrêté. Le 18 mai 2012, une accusation d’homicide involontaire est retenue contre lui aux Assises. C’est ce procès qui a été stoppé hier.

Le fait que Bernard Maigrot n’avait pas été confronté aux nouvelles preuves jusqu’ici était l’argument de son avocat pour contester le procès initié contre lui. Mais Me Gavin Glover a annoncé qu’il pourrait contester l’institution de la nouvelle enquête policière devant la justice.

Article précédentConvoi de la liberté : Paris sera bloquée ce week-end
Article suivantNandanee Soornack réclame Rs 25 millions à la NPFL : L’Affaire en cour ce jeudi