C’est ce qu’a indiqué Kreepaloo Sunghoon le président de la Small Planters Association à Top FM.  Uniquement pour le mois de février, environ 6000 tonnes de légumes incluant des ananas seront produites pour lemarché local, précise-t-il.  Toutefois, avec le passage de Batsirai, cette production sera partiellement compromise. En effet, moins de 3000 tonnes de légumes seront disponibles, dit-il. Cette pénurie déclenchera une hausse des prix des légumes, affirme-t-il.

Par ailleurs, il avise les consommateurs de ne pas faire des achats plus que nécessaires. Il conseille ainsi d’acheter des légumes pour une durée de deux ou trois jours uniquement, car ils ne se conserveront pas longtemps, explique-t-il. Cela va permettre aux autres acheteurs de s’en procurer également tout en minimisant l’impact de la pénurie, soutient KreepalooSunghoon.

D’ici environ deux mois, la situation peut retourner à la normale, confie-t-il.

Article précédentDes toxicomanes en traitement dans un centre de désintoxication à Cité CHA Terre Rouge sèment la terreur : Des habitants inquiets réclament sa fermeture
Article suivantA La Louise : Une femme abandonne son enfant de 2ans dans un taxi