À moins que l’alerte cyclonique de classe 2 ou d’une classe supérieure soit en vigueur, demain c’est la grande rentrée scolaire. Finie la grasse matinée pour les enfants. Pour certains parents, la course contre-la-montre pour trouver les fournitures scolaires nécessaires a déjà commencé. Même si, pour les commerçants, la vente des matériels scolaires ne se déroule pas comme à l’accoutumée.

Une bonne préparation pour une rentrée réussie ! Beaucoup de parents misent sur le rapport qualité-prix.  Par exemple, Salim, habitant de Mesnil, préfère venir à Port-Louis pour ses achats de fournitures scolaires.

La tenue est primordiale pour une bonne rentrée scolaire. Pour motiver sa fille, Marjorie, qui habite Terre-Rouge, a opté pour des uniformes neufs.

Chaque année, l’achat des fournitures scolaires est un rituel. Mais en raison des changements antérieurs au calendrier, la rentrée scolaire est assez morose pour les vendeurs. C’est ce que confie Anisha, employée du magasin Ming Chu Co Ltd.

Salma, propriétaire du magasin Fantasy Land, à Port-Louis, reconnaît que le comportement des parents a été modifié par la situation sanitaire.

Cette rentrée scolaire s’annonce timide. Mais rappelons que le gouvernement a annoncé lundi le retour au calendrier d’avant-Covid, soit de janvier à novembre.

Article précédentExercice de recomptage au collège GMD Atchia : en sus des 73 bulletins de moins sur les 28,169, un bulletin de la circonscription numéro 1 découvert dans une des salles
Article suivantFête du printemps : Batsirai se joint à la Covid-19 pour jouer les trouble-fête