Depuis l’année dernière la Private Secondary Education Authority a mis fin au contrat d’une cinquantaine d’enseignants, car leurs diplômes ne sont plus reconnus par l’instance.

Une décision arbitraire de la PSEA qui agit dans l’opacité, déplore le président de l’Union of Private Secondary Education Employees (UPSEE).

Malgré la mise sur pied d’un technical committee par le ministère de l’Éducation pour faire la lumière sur les failles de la PSEA, dit-il, les stakeholders n’ont toujours pas reçu le rapport. Bhojeparsad Jhugdamby compte ainsi saisir la justice, dit-il.

Article précédentAvortement illégal : «des comprimés utilisés pourraient s’avérer fatals…», affirme le gynécologue Veyasen Pyneeandee
Article suivantStèle érigée en mémoire du drame écologique causé par le Wakashio enlevée : ” Dommage que cela émane d’une décision purement politique” regrette Stéphane Gua