Photo d'illustration
Photo d'illustration

Nouvelle opération fructueuse pour la Criminal Investigation Division Western. Les différentes unités de la région de l’Ouest ont procédé à l’arrestation de pas moins de 31 suspects pour divers délits.

L’opération était placée sous la supervision du surintendant Bansoodeb, responsable de la Western Division du CID.

Parmi les suspects interpellés, un habitant de Bambous qui est passé aux aveux pour un cas vol avec violence commis le 7 janvier dernier sur un chauffeur d’autobus. Le suspect âgé de 24 ans avait menacé le chauffeur d’autobus avec deux couteaux avant de prendre la fuite avec une somme de Rs 200.

Une équipe du poste de police de Stanley a procédé à l’arrestation de quatre suspects pour une affaire de destruction de biens par bande organisée. Les faits ont été commis mardi dernier. Un homme avait porté plainte à la police après que sa maison et sa voiture aient été saccagées. Le fils du propriétaire de la maison avait également été blessé. Selon la plainte, un groupe de personne avait pris d’assaut la maison de la victime.

L’opération s’est également poursuivie à Rose-Hill où trois personnes ont été arrêtées pour une affaire d’escroquerie qui remonte à 2020. Plusieurs documents ont été falsifiés pour tenter de valider la vente des appareils électroniques valant près d’un million de roupies.  Les trois suspects ont avoué le délit.

Et à Beau Bassin un homme de 48 ans a été arrêté pour trafic de drogue. Lors d’une descente à son domicile, la police a saisi une certaine quantité de cannabis. Une plante de cannabis a également été retrouvée sur place. Le suspect a été arrêté et placé en détention policière.

A Flic en Flac, deux hommes ont été arrêtés pour des vols de matériaux de construction sur trois sites de construction dans la région. La valeur des matériaux s’élève à Rs 120 000.

Les pièces à conviction ont également été récupérées.

A Rivière noire, un homme de 25 ans a été arrêté pour avoir fait main basse sur divers objets d’une boulangerie appartenant à un ressortissant Français de 40 ans en décembre dernier. La valeur du butin s’élève à Rs 65 600.

 

Article précédentGel des comptes du PTr : La Financial Intelligence Unit fera connaître sa position le 14 février
Article suivantQuatre membres du navire Black Rhino positifs à la Covid-19 : Pénurie de carburant à Rodrigues